C’est une façon humoristique de parler du test musculaire… mais la réponse est non. On ne fait pas davantage de voyance avec le test musculaire.

Il est possible de pousser plus loin la découverte des sources d’un problème et de trouver des choses auxquelles la personne n’avait pas pensé consciemment. Mais c’est un usage ultime du test musculaire. Dans la pratique, le kinésiologue utilise la priorité. C’est à dire qu’il utilise le test pour déterminer ce que le corps de la personne réclame en premier. La priorité n’étant pas forcément le plus urgent, mais ce qui est à la fois le plus efficace et le plus doux, pour commencer à dénouer le problème.

L’idée même du détecteur de mensonge est à l’opposé de l’approche de la kinésiologie qui est une méthode douce, respectueuse de l’écologie de la personne.

X
X
X