Si vous étudiez la Kinésiologie pour vous-même, vous pouvez vous contenter d’un petit nombre de cours et vous faire rapidement plaisir.

Si vous poursuivez un but professionnel ce sera plus long. La tendance nationale et internationale est à l’allongement des études afin d’augmenter le niveau de compétence. Derrière cela apparaît aussi le désir de reconnaissance de la profession de kinésiologue, au même titre que d’autres thérapies alternatives. Si la compétence technique est une nécessité absolue, les qualités humaines sont à mon avis tout aussi importantes. C.G. Jung disait à ses élèves, “vous ne soignerez pas avec ce que je vous enseigne, mais avec ce que vous êtes.”… De plus les formations en kinésiologie obligent à travailler sur soi, en appliquant les techniques sur soi-même (pour les apprendre) avant de le faire sur d’autres personnes.

D’autre part, la Kinésiologie étant vivante et créative, elle continue de se développer dans de nouveaux domaines et chaque jour naissent de nouvelles possibilités de formations.

X
X
X